Le cinquième chakra : VISHUDDAH ou Le chakra de la gorge


VISHUDDAH Chakra de la gorge est le cinquième du système des chakras, il est situé au centre du cou au niveau de la gorge, incluant également la nuque, la mâchoire, les oreilles, les cordes vocales et la trachée. C’est le passage d’énergie entre les parties inférieures du corps et des parties supérieures. Un pont entre le bas et le haut, le conscient et l’inconscient, entre le dedans (ce qui est contenu) et le dehors (ce qui est exprimé).

Sa fonction est d’exprimer avec vérité et authenticité tout notre être spirituel, d’être à l’écoute des autres, de soi et de la nature. Il est dirigé par le principe d’expression (créatrice) et de communication.
Accéder à Vishuddha, c’est entrer dans la voie de la connaissance, c’est-à-dire naître à l’état divin. On devient maître de son moi, libéré des chaînes du monde.

En sanskrit « Vishuddha » signifie « pur » ou « purification ». De la racine
« Shuddhi » = détachement, libération. Son élément, l’éther contient les éléments (terre, eau, feu, air) des quatre autres chakras précédents. Ainsi il a le pouvoir d’action sur eux et c’est en lui que réside la puissance de toute guérison. C’est en Vishuddha que s’achève la manifestation grossière des cinq éléments et que l’on peut aspirer au subtil, à l’absolu.

Vishuddha est symbolisé par un cercle à seize pétales et d’un triangle pointant vers le bas, dépeint d’une couleur bleu.
Bija : Ham

Les caractéristiques d’un chakra de la gorge équilibré est la capacité d’exprimer avec authenticité sa vérité, à communiquer, à réaliser et à mettre en pratique des idées, d’être en connexion avec des plans plus subtils, d’avoir des capacités intuitives,…

Ce chakra est en lien avec la saison du printemps où la nature, elle aussi s’exprime par une énergie montante, créatrice et d’expansion. C’est le temps du renouveau et de la renaissance.

En médecine chinoise, les organes en lien au printemps sont le foie et la vésicule biliaire. Organes absorbant les colères, les frustrations, l’impatience, l’irritabilité,…

GRVASANA: la posture de la nuque
SETUBHANDASANA: le demi-pont
SARVANGASANA: la chandelle
MATSYASANA: le poisson
MATSYENDRASANA: la demi-torsion vertébrale
TRIKONASANA: le triangle
JALANDHARA BANDHA: la contraction de la gorge
SIMHASANA: le lion
Mudra de la gorge

UDANA MUDRA : l’index sur pouce et le majeur sur index, l’auriculaire et l’annulaire restent allongés. Mudra qui permet de s’exprimer avec clarté.

BUDHI MUDRA : l’auriculaire touche le bout du pouce. Apporte la sensation de fluidité, d’adaptabilité et de bien-être général.

Gotop